On rentre au bercail.

Il est temps de rentrer le auvent, de retirer les sardines, de dégonfler le matelas, de replier les duvets et de remplir le coffre, on rentre à la maison Simone, la saison est finie !

Mes deux mois estivaux au Camping Paradis se sont achevés mercredi, mais je ne pouvais pas finir cette saison sans un dernier petit billet « vis ma vie de saisonnière ».

Comme je vous l’ai déjà fait remarquer (ici, pour ceux qui ne suivent pas) le campeur est d’un naturel très à l’aise, limite sans gêne. C’est donc sans le moindre souci qu’il vous parlera au travers des cloisons des toilettes, en allant même jusqu’à vous précisez qu’il pensait « être venu pour la petite commission mais que finalement y’avait autre chose qu’avait suivi ». Estimez-vous heureux, je vous épargne les bruits et les odeurs.

Il faut aussi savoir que l’une des discutions les plus récurrentes au camping concerne la météo. Baisse des températures, prévisions de rares averses, anticyclone, lourdeur de l’air, soleil timide, tout y est passé. Effectivement, je suis devenue une pionnière en la matière. En une journée, j’ai parfois débité une dizaine de bulletins météos. C’est pourquoi je compte briguer la place de Charlotte Le Bon à la rentrée prochaine. Oui, rien que ça…

Qui plus est, étant le seul élément féminin de l’équipe du camping ; j’ai eu la chance de recevoir quelques flatteries de la part de ces messieurs. Enfin… quand je dis « la chance », je dois avouer que parfois je n’ai pas vraiment su comment interpréter certaines paroles. En effet, quand un papy sans doute octogénaire vous lance le regard malicieux « dommage que je n’ai plus 20 ans, car on en aurait fait des choses » ; la seule réponse à donner en retour est un sourire gêné de politesse mêlé d’une certaine crainte. J’ai aussi appris par d’autres que j’avais « un regard de tigresse » et, qu’avec « de tels yeux et une telle bouche, j’arriverai toujours à mes fins dans la vie ». J’ai donc compris par là que si je ratais mes études je pourrais toujours me lancer dans le plus vieux métier du monde. Finalement, ils sont gentils les campeurs, ils se préoccupent de mon avenir… Enfin une prochaine fois je préfèrerai qu’ils se cantonnent au traditionnel « vous êtes gentille ».

Enfin, il faut savoir que même si je dépeins ce job d’été avec humour, me moquant des campeurs et de leurs petites habitudes, je n’en aime pas moins mon travail. J’ai passé un superbe été sous le soleil mayennais (bon d’accord… la grisaille mayennaise). J’ai vu défiler beaucoup de monde, des habitués et des gens de passage. C’est maintenant mon tour de quitter le camping, de faire mes valises et de reprendre le chemin de la fac. Sachez seulement que j’espère bien y retourner l’an prochain, dans ce camping paradis…

Je vous souhaite donc une bonne reprise. Et qui sait, peut-être qu’on se retrouvera prochainement pour des épisodes de « vis ma vie d’étudiante ». Ça vous tente ?


Cet article a été publié dans Vis ma Vie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour On rentre au bercail.

  1. Amigo dit :

    Avoue que tu l’as un peu cherché en te baladant tout le temps en mini-short et talons hauts… Sauf que t’aurais bien voulu que ce soit les beaux mecs qui réagissent plutôt que les vieux ploucs !😉

  2. Co' dit :

    Owiiiiie (pour le « Ça vous tente ? » et pour le fait qu’à la fac, tu seras avec ouam héhé) !

  3. Lucie.P dit :

    J’adore cet article ! Il est vraiment très amusant🙂 Ca devait être sympa comme job d’été ! Bisous

  4. En tout cas c’était bien drôle, bon courage pour ta rentrée😉

  5. AssiaHa dit :

    La bague double il l’a vende à Claire’s! Finalement j’vais l’acheter là-bas, elle est à 3e !

  6. Ameline dit :

    La grande question : as-tu bronzée ?🙂

    Ameline,
    http://journalduneame.fr

    • Ma sœur m’a dit hier « dis donc t’as bronzé ! Enfin… t’es moins blanche que d’habitude quoi » . Donc, dire que j’ai bronzé est peut-être un grand mot, disons simplement que j’ai pris des couleurs et que j’ai le teint moins cadavérique pour sûr !😉

  7. Aline dit :

    Merci pour ton commentaire. En effet, on ne peut pas plaire à tout le monde🙂
    J’aime beaucoup ton commentaire qui m’a bien fait rire ! N’empêche j’aurais aimé être à ta place et travailler un peu, cet été. Ca a été le plus long de ma vie, attendant impatiemment ma première rentrée à la fac !

  8. Marie-Anne dit :

    J’ai hâte de découvrir les posts « Vis ma vie d’étudiante »… peut être parce que je le suis aussi (plus que six mois à tirer et la Suède, la vie active et le salaire qui va avec seront à mwâ). Bon courage en tout cas pour la rentrée que ça fait genre un mois qu’on nous bassine avec… ^^’

  9. Babinette dit :

    lol très drôle ^^😀
    et bon courage miss

  10. geogabe dit :

    Excellent,
    tu m’as encore bien fait rigouler Claire!
    Toujours agréable de lire tes posts.

    • C’est trop gentil ce que tu dis là mon p’tit Geoooouffroy !
      Tant mieux si ça t’a fait rire, car comme disait ma grand-mère (pas du tout vrai d’ailleurs, mais j’aime bien cette expression) : « rire un bon coup, ça vaut un bon steak » et la viande, c’est la vie !
      Xoxo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s